electronique-e-cigarette

Cigarette électronique : une méthode efficace pour arrêter de fumer ?

Respiration lourde, sensation de coup de poignard dans la poitrine, faible capacité respiratoire, en plus de la toux et d’un état décidément déficient, et quatre-mille composés chimiques, dont quarante cancérigènes… Ce sont toutes les conséquences de la consommation de cigarettes. Vous vous demandez comment arrêter de fumer efficacement ? De plus en plus de personnes se tournent vers les e-cigarettes pour mettre fin au tabagisme.

La cigarette électronique, de quoi s’agit-il ?

Dès l’instant où la cigarette électronique a fait son apparition sur le marché mondial, il était clair que ce dispositif électronique pouvait apporter une contribution décisive à la lutte contre le tabagisme. En effet, vapoter une e-cig aide des millions de personnes dans le monde à mener un mode de vie plus sain. La fumée du tabac contient un mélange dangereux de plus de 4 000 substances nocives qui peuvent causer des dommages dévastateurs à la santé humaine, notamment des cancers et des infections graves.

Par rapport aux cigarettes classiques, les e-cigarettes sont, certainement, moins nocives. En effet, le vapotage, ou le fait de fumer avec une cigarette électronique est un acte intrigant qui transforme le concept même du tabagisme. C’est une nouvelle expérience. Tout d’abord, il évite d’inhaler les principales substances toxiques qui nuisent à la santé. En outre, l’utilisation des e-cigarettes est un bon moyen d’abandonner progressivement la dépendance à la nicotine et aide à arrêter de fumer tout en limitant le risque de maladies, comme le cancer. En France, quatre fumeurs sur dix utilisent des e-cigarettes, et beaucoup ont décidé de se lancer dans cette nouvelle expérience tabagique après avoir réalisé que les problèmes causés par les cigarettes de tabac classiques ne sont pas seulement personnels, mais affectent, également, leur entourage par le biais du tabagisme passif.

Est-ce efficace pour la lutte contre le tabagisme ?

Il ne serait pas faux de penser que les cigarettes électroniques sont une solution pour tous les maux du tabagisme, mais d’un autre côté, il ne serait pas correct de le nier en tant que solution. Comme c’est souvent le cas, la vérité se trouve au milieu. Une e-cigarette peut être utilisée de la façon qu’on souhaite, à condition de s’informer sur ce que l’on fume et donc de connaitre les produits qui méritent d’être choisis. Il est absurde de transformer une e-cig en un gadget électronique acheté pour la mode, puis laissé dans un tiroir au bout de quelques jours parce qu’il n’est pas utilisé.

Il est certain qu’à l’heure actuelle, la cigarette électronique est la méthode la plus efficace pour arrêter de fumer. Elle est meilleure que l’acuponcture et le patch. En effet, les scientifiques s’accordent à dire que les e-cigs, par rapport à la consommation normale de cigarettes et de produits du tabac en général, permettent de réduire considérablement les dommages non seulement pour le fumeur, mais aussi pour son entourage. Mettre de côté les cigarettes traditionnelles et opter pour les e-cigs garantit une réduction drastique des substances cancérigènes présentes dans les cigarettes, après seulement six mois.

Comment les fumeurs font-ils le passage à l’e-cigarette ?

Toute personne qui souhaite mettre un terme définitif à la consommation de cigarettes doit, toujours, garder cet objectif à l’esprit. Le choix du dispositif et le taux de nicotine jouent, également, un rôle décisif dans le changement. Les gros fumeurs doivent vapoter une dose plus élevée que les fumeurs occasionnels qui fument à intervalles irréguliers. Cette approche comporte, également, le risque de rester définitivement dépendant de la nicotine. Les experts recommandent, alors, une dose initiale de 18 mg de nicotine/ml, qui doit être réduite progressivement. L’objectif devrait être de pouvoir se passer physiquement et mentalement de cigarettes électroniques au bout d’un certain temps. Les fabricants d’e-cigarettes renommés proposent, souvent, des kits de démarrage complets, qui contiennent, parfois, même les e-liquides correspondants.

Quitter la version mobile